4aout - pref

Déclaration à la préfecture de Police de Paris

Nous vous invitons à rejoindre la marche du #5août2016 de Créteil à Paris !


Déclaration de la Marche Citoyenne pour la Paix et la Démocratie, le 4 août 2016, de Créteil à Paris
à l’attention du préfet de Police de Paris, M. Cadot

Monsieur,

Depuis le 18 juin, nous sommes un groupe de marcheur.se.s parti de la ville de Marseille, et nous sillonnons la France par étapes. Aujourd’hui en marche vers Egreville, le 3 août au soir nous serons à Créteil, et le dernier tronçon de notre marche mènera à Paris, le 4 août en parcourant les lieux porteurs des symboles de notre Histoire. Nous sommes actuellement une vingtaine, et serons probablement rejoints par d’autres personnes.

Vous pouvez suivre l’itinéraire précis sur ce site qui relate les différentes étapes parcourues et à venir : http://enmarchepourlademocratie.fr/planning-detaille/

Nous ne pouvons prévoir le nombre de marcheurs le 4 août mais nous espérons qu’il sera suffisant pour interpeller tous nos concitoyen.ne.s.

Cette marche citoyenne est pacifique, elle appelle à se mobiliser pour rénover la démocratie, et n’a aucun but d’agitation, si ce n’est celle suscitée par un débat d’idées dans le respect des opinions de chacun et qui permet de garantir une saine démocratie.

C’est une marche laïque, fraternelle, libre, égalitaire et respectueuse de toutes les valeurs censées être défendues par notre République. Nous sommes convaincu.e.s qu’en ces temps de régression de la tolérance et de terreur que veulent nous imposer les plus obscurantistes humains, seuls le dialogue, la bienveillance et les manifestations visibles de nos libertés démocratiques seront assez forts pour montrer une cohésion sociale et encourager l’unité. Nous marcherons donc à visages découverts, sans bannière syndicale ni partisane pour des idéaux respectables. Pour toutes ces raisons, nous refusons que l’Etat d’urgence soit un prétexte à restreindre notre liberté d’expression citoyenne. Nous considérons que ce serait donner raison aux terroristes et les conforter dans leur haine que de museler et stopper notre démarche.

Nous vous informons que nous marcherons donc en suivant cet itinéraire sur les lieux forts de notre histoire démocratique que sont la Place de la Nation, la place de la Bastille, la Place de la République, l’Hotel de Ville, le Jardin des Tuileries et enfin le Champ de Mars.

Bien cordialement,

Le Collectif des marcheur.se.s pour la Paix et la Démocratie


mms_img1227401003

Étape 40 : Ervauville – Egreville


mms_img-400793459

Étape 39 : Douchy – Ervauville


mms_img-452441987

Étape 38 : Senan – Douchy


mms_img-834542387

Étape 37 : Auxerre – Senan


13664720_1754324161506550_800402243_n

Étape 36 : Gy-l’Évêque – Auxerre


fr3bourgogne

[PRESSE] Yonne : les militants de Nuit debout sont en marche !

Les Nuit Debout réalisent un tour de France à la marche pour diffuser leurs idées. Ils sont une quinzaine. Ils faisaient étape à Auxerre, dans l’Yonne, ce mardi 26 juillet 2016 avant de reprendre la route pour Paris.

Par Maryline Barate | Publié le 26 juillet 2016 à 11:12, mis à jour le 26 juillet 2016 à 11:15

Retrouvez l’article sur le site de France 3 Bourgogne

Nuit Debout est un mouvement citoyen et spontané qui s’est créé le 31 mars 2016 en réponse à la loi Travail. Pendant deux mois, ils ont occupé la place de la République, à Paris, ainsi que de nombreux autres agoras en province. Ils sont également très actifs sur les réseaux sociaux. Ils se sont fixé comme but d’alimenter le débat démocratique et de redonner la parole au peuple.

Alors que le mouvement avait disparu de l’espace public aussi vite et mystérieusement qu’il l’avait envahi, le voilà qui réapparaît sous la forme d’une marche. Une quinzaine de citoyens a quitté Marseille le 18 juin dernier. Ces marcheurs doivent arriver à Paris le 4 août. Leur objectif consiste à diffuser les idées de Nuit debout au fil de leur périple.

C’est précisément ce qu’ils ont fait à Auxerre, hier et aujourd’hui, lors d’une étape. Ils ont lancé le débat autour de revendications qui leur tiennent à cœur telles que la fin de la Vème République, la démission du gouvernement, le fin des accords de libre-échange transatlantique avec l’Amérique et le Canada… Ils veulent voir le citoyen remis au centre des décisions.


mms_img-257310369_2

Étape 35 : Coulanges-sur-Yonne – Gy-l’Évêque


mms_img-863825083

Étape 34 : Nuars – Coulange-sur-Yonne


mms_img-2038620836

Étape 33 : Vauclaix – Nuars